MENU

Polina Egorushkina

Peintre et illustratrice russe née à Ryazan en 1983. Elle est déjà largement reconnue à l'international grâce à son travail avec l'aquarelle dont elle a fait son principal medium. Elle a remporté le Prix d'excellence à l'aquarelle lors de la Biennale de Shenzhen (Chine) ainsi que le Prix Redrern Gallery lors du concours de la Royal Society of Watercolour, à Londres. Elle vit et travaille à Moscou.
Diplômes :
Ecole d'Art Contemporain auprès du Musée d'Art Moderne de Moscou (Russie)

Académie d'Etat de l'Art et de l'Industrie "S. G. Stroganov" de Moscou (Russie)
Prix et expositions :
2017 "Workshop'17. Là-bas, où personne ne rêve : de la géographie sacrée au non-lieu", Musée d'Art Moderne de Moscou (Moscou, Russie)

2017 "MAKE IT NEW", Centre de design Artplay (Moscou, Russie)

2016 Prix d'Excellence, Concours international d'aquarelle TWWC (Taïwan)

2016 Prix RWS et Redfern Gallery, Concours de la Royal Watercolor Society (Londres, Angleterre)

2015 Prix d'Excellence, Biennale internationale des aquarelles de Shenzhen (Chine)
L'œuvre "Gratte-ciel gris" a été intégrée à la collection du musée Luohu (Chine)

2015 "Moskwarelle. Polina Egorushkina", Galerie Bratec Lis (Moscou, Russie)

2015 Biennale Internationale d'aquarelle CASTRA (Ajdovscina, Slovénie)

2015 Grand Prix "Perspective de l'aquarelle", Exposition internationale d'aquarelle "Masters of Watercolors" (Saint-Petersbourg, Russie)

2013 Premier prix dans la catégorie "Fiction" pour l'illustration du livre "20.000 lieues sous les mers" de Jules Verne, Salon international de la littérature intellectuelle Non/Fiction (Moscou, Russie)

2012 Premier prix dans la catégorie "Meilleur nouvel illustrateur", Concours d'illustration "Image de livres" (Moscou, Russie)

Presse :
2017 "Polina Egorushkina", "Masters of watercolor", Kostantin Sterkhov aux editions Music Planet, pp.85-89 (Russie)

2016 "Polina Egorushkina : Un sentiment de liberté", L'Art de l'Aquarelle №31/Décembre 2016-Février 2017, pp.36-39 (France)
La ville en verre froid est déjà devenu pour l'homme un environnement naturel. Ses textures nous enveloppent, créent des paysages où jour après jour passe notre vie. Je vois la ville comme une onde impulsive de bâtiments qui se déplace à son rythme. Ce rythme est la respiration de la ville, son pouls.
Polina Egorushkina
La ville en verre froid est déjà devenu pour l'homme un environnement naturel. Ses textures nous enveloppent, créent des paysages où jour après jour passe notre vie. Je vois la ville comme une onde impulsive de bâtiments qui se déplace à son rythme. Ce rythme est la respiration de la ville, son pouls.
Polina Egorushkina

Expositions